SOMATOPATHIE

L’ORIGINE DE LA METHODE
La somatopathie® est une thérapie manuelle informationnelle inspirée des travaux de Maurice-Raymond Poyet.
Ostéopathe reconnu, M.R. Poyet a personnalisé ses traitements pendant ses nombreuses années de pratique. Grâce à une expérimentation personnelle très pragmatique, il a énormément modifié et approfondi l’approche des différentes pathologies provenant d’une structure. D’une ostéopathie structurelle, il est arrivé, à la fin de sa vie, à une ostéopathie informationnelle. En effet, il eut non seulement le génie d’incorporer dans son protocole la composante de fusible énergétique (comme en électricité, le corps « grille » un fusible pour éviter de subir plus de dégâts), mais aussi de découvrir et mettre au point les chaînes cranio-sacrées (suite à un choc, le corps met en place des « compensations » qu’il est possible de corriger en 1 seul geste). Dans un esprit de chercheur infatigable, il a démontré l’incidence qu’avait le rétablissement de ces différentes zones énergétiques sur la guérison de certaines pathologies structurelles.
Pierre-Camille Vernet a été formé par M.R. Poyet et il est le fondateur de l’école de somatopathie®. Il poursuit l’orientation thérapeutique de MR Poyet. Cependant, son expérience et son approche personnelle amènent une dimension novatrice dans la recherche ostéopathique : la notion de relation. En effet, cette dernière est prépondérante à toute forme de vie. Elle se retrouve comme une pierre angulaire à chaque étape de l’évolution de tout être humain. Tout au long de sa pratique, PC Vernet a approfondi ses recherches et remarqué que toute lésion structurelle, une fois rééquilibrée peut faire remonter une ou des émotions de peurs primitives ( exemple : une peur de mort survenue lors d’un accident). Ces peurs sont en fait de profonds mécanismes de survie : des ruptures événementielles extérieures peuvent mettre en danger la cohésion d’un métabolisme en perpétuelle transformation (depuis la conception jusqu’à la mort). L’organisme réagit alors par de subtiles mécanismes compensatoires pour adapter sans cesse la structure physique à son environnement. Ne pouvant s’inscrire en terme de mémoire consciente, ces ruptures s’exprimeront sous forme de peurs archaïques. Des tensions méningées, voire intra-osseuses ou (« zones figées »), ayant des incidences adaptatives de compensation, apparaitront sur toute la structure corporelle de l’individu.
Tant que les altérations relationnelles vécues ou transmises ne sont pas rééquilibrées, soit verbalement soit émotionnellement, une récurrence de plus en plus systématique et pathologique des symptômes apparaîtra. Des événements apparemment sans importance et sans aucun rapport déclencheront une réaction disproportionnée : c’est l’installation de fait d’une pathologie de plus en plus profonde qui, de somatique occasionnelle, deviendra permanente, structurelle, puis corporelle et comportementale, voire un jour organique. Lors du rétablissement de ces micro-structures, seules les émotions qui émergeront à la conscience de la personne amèneront la compréhension. Elles libéreront définitivement ces peurs récurrentes inconscientes, et empêcheront toute récidive.
LA PRATIQUE DE LA SOMATOPATHIE
Le praticien se met avant tout à l’écoute sensorielle et emphatique du corps. Par ses mains, il perçoit les micromouvements du crâne (Mouvement Respiratoire Primaire MRP notamment). Ils sont l’expression même du mouvement de vie. Leur bon équilibre est le signe d’un bon fonctionnement énergétique, physiologique et fonctionnel du corps dans sa globalité. Au contraire, leur perturbation signe des blocages (somatisations) liés aux événements traumatiques – vécus et/ou ressentis – du patient depuis sa conception. L’approche manuelle très douce et progressive va du symptôme à la cause. Le geste correctif est très léger. Aucun seuil d’excitation ligamentaire, articulaire ou musculaire n’est atteint. Aucune mobilisation structurelle du rachis, aucun massage, ne sont effectués, ces pratiques étant réservées aux médecins, kinésithérapeutes et ostéopathes formés pour cela.
La somatopathie est une thérapie globale et généraliste. De par sa totale innocuité, elle se pratique sans prescription médicale particulière et en accord avec la médecine contemporaine, à laquelle elle ne se substitue en aucune façon. C’est uniquement la demande du patient, ses symptômes physiques, corporels, comportementaux, qui guideront la séance, dans le respect de sa personne et de ses limites. Une à deux séances, trois maximum, sont nécessaires pour voir diminuer significativement ou disparaître les symptômes douloureux et apporter un ressenti et un bien-être différents. Pendant les premiers jours après la séance, des réactions neurovégétatives peuvent apparaître (fatigue physique, psychique, émotionnelle), délai habituel où le corps retrouve ses marques et de nouveaux repères.
QUELLES SONT LES INDICATIONS DE LA SOMATOPATHIE ?
La somatopathie apaise les douleurs chroniques, qu’elles soient musculaires, articulaires ou organiques. Elle est efficace pour lutter contre certaines céphalées ou vertiges. Elle agit sur tous les types de symptômes aigus ou chroniques liés tant à des chocs physiques qu’émotionnels : traumatismes du sportif, séquelles de certaines opérations, mal être. Elle peut intervenir en accompagnement de confort de certaines maladies lourdes ou handicaps. De la future à la nouvelle maman, au « couple » mère-enfant…tout projet de fécondité peut également être « suivi en somatopathie », tant pour des troubles psycho-émotionnels que physiques.
SPECIFICITE DE LA SOMATOPATHIE
La somatopahie relève d’un travail psycho-somatique approfondi. Elle met à jour les événements émotionnels anciens, sous-jacents aux symptômes actuels, et qui sont restés bloqués sur le corps, et permet de s’en libérer.
DES CONTRE INDICATIONS??
Sur les nombreuses années de pratique, il n’a pas été observé de contre indications particulières à la somatopathie. Son caractère global et généraliste, les gestes correctifs légers lui confèrent son innocuité. Selon les cas, le thérapeute jugera que tel geste particulier n’est pas recommandé, et il ne sera pas effectué. Mais toute personne peut tirer bénéfice d’un soin de somatopathie.
LES LIMITES DE LA METHODE
Il va de soi que cette méthode, malgré son originalité et son efficacité, a aussi ses propres limites. Méthode manuelle DOUCE, globale et généraliste, énergétique et fluidique, la somatopathie se pratique sans prescription médicale particulière et en accord avec la médecine contemporaine, à laquelle elle ne se substitue en aucune façon.
INTERET CHEZ LA FEMME ENCEINTE, PUIS LA MAMAN ET LE BEBE
La somatopathie est particulièrement indiquée pendant la grossesse, où elle permet de traiter la plupart des troubles soulevés par ce profond état de changement (douleurs vertébrales, névralgiques qui en découlent…). Son intérêt est de favoriser le bon déroulement de la grossesse sur le plan physiologique et somatique. Dans certains cas, elle peut aussi éviter un accouchement prématuré.
Après la naissance, il est également important de rééquilibrer le bassin osseux et obstétrical dont la statique a été fortement sollicitée, entraînant lombalgies, petites incontinences, jambes lourdes…
La grossesse peut amener, chez le papa comme chez la maman, de profonds bouleversements émotionnels, la remontée de peurs inconscientes qui peuvent avoir des conséquences somatiques importantes. Corriger les micro-structures pour faire remonter ces émotions à la conscience participera à la disparition des symptômes physiques, émotionnels ou comportementaux. La somatopathie peut également apporter un accompagnement efficace pour aider la maman à retrouver un niveau émotionnel stable après l’accouchement.
Le crâne du nouveau-né, dont les sutures ne sont pas soudées a peut-être subi, pendant la grossesse ou l’accouchement, des pressions et émotions particulières (extraction instrumentale, césarienne, traumatismes in-utero …). Le traitement préventif du bébé dans les jours suivant la naissance permet d’éviter un certain nombre de pathologies futures (insomnies, reflux, problèmes d’allaitement…).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s