L’homéOspathie

Mais pourquoi ce nom ?

La raison n’est évidente que pour moi dans mon entourage ! Mais je vais tenter de la partager.

Si je prends l’étymologie de « homéopathie », cela vient du grec « homoios » qui veut dire similaire et de « pathos » pour souffrance. C’est une pratique de médecine alternative qui consiste à traiter une maladie par des substances diluées à très forte dilution. Plus de principe actif, mais une simple « information » d’une substance. La pratique homéopathique repose sur trois principes : la similitude, l’individualisation des cas et l’infinitésimal.

L’ostéopathie est une approche thérapeutique non conventionnelle qui repose sur l’idée que des manipulations manuelles du système musculo-squelettique et des techniques de relâchement myofascial permettent d’apporter un soulagement dans le domaine du trouble fonctionnel.

Ma pratique de thérapeute m’a amené à percevoir les restrictions du système musculo-squelettique et myofascial, mais la méthode Poyet que je mets en pratique afin de lever ces restrictions perçues n’est absolument pas manipulatoire. Il y a bien un touché digital, mais sa force et sa pression n’est pas à même de pouvoir induire le moindre mouvement articulaire perceptible, ce geste correctif est infime, ou infinitésimal

Je n’ai, jusqu’à aujourd’hui, jamais eu deux cas strictement similaires. Les tableau de symptômes sont tous différents. Certains symptômes sont d’origines différentes. Certaines restrictions identiques entrainent des symptômes totalement contraires. Il y a une obligation d’individualisation dans la prise en charge du patient qui doit être considéré dans sa globalité et non uniquement à travers de « simples » symptômes.

Et pour finir, bien souvent les patients me disent éprouver une restriction articulaire sur un mouvement courant. Lorsque j’écoute le M.R.P. de cette articulation, si la restriction fait suite à une chute, je retrouve avec une surprenante similitude ce mouvement articulaire « figé » dans une position de butée articulaire douloureuse. Libérer l’articulation dans sont M.R.P. rendant sa liberté au mouvement de gestuelle classique.

Voilà pourquoi, l’homéOspathie. L’homéopathie appliquée à l’ostéopathie, avec tous les avantages que je trouve à l’homéopathie (et il peut y avoir débat) appliqué à l’ostéopathie (et la aussi il peut y avoir débat, mais ce n’est pas l’idée exprimé ici).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s